buy zoloft ambulatory improvement buy clonidine process care buy strattera AIHA Coverage cells buy lexapro Langerhans Conference buy neurontin education buy coumadin coinsurance
buy tetracycline online

Tag: éducation

Contre la réforme de l’éducation (entrevue avec Normand Baillargeon)

Normand Baillargeon est un des auteurs les plus prolifiques au Québec depuis quelques années. Son Petit cours d’autodéfense intellectuelle a été traduit dans plusieurs langues depuis sa parution en 2005. En plus de la quinzaine de titres qu’il a publiée seul ou collaboration depuis ce temps, il s’adonne aussi à de nombreuses traductions de bijoux littéraires qui étaient antérieurement inaccessibles dans le monde francophone (Douglass, Carroll, Tagore, De Cleyre).

Quand on examine l’ensemble des œuvres qu’il a publié et qu’il a contribué à faire connaître, on constate obligatoirement qu’une motivation profonde anime tous ses travaux : le respect absolu pour la liberté et l’autonomie intellectuelle. C’est cet amour indestructible pour l’indépendance de la pensée qui l’a aussi poussé à faire une sortie en règle contre la réforme de l’éducation qui est en place depuis 10 ans au Québec.

Lors de l’implantation de cette réforme, « dans le milieu de l’éducation, dit-il, il était interdit, sous peine de sanctions symboliques assez fortes, d’exprimer des réserves ou de formuler des critiques à l’endroit du système qui se mettait en place ». Ceci ne l’a pourtant pas empêché de publier son dernier livre Contre la réforme : La dérive idéologie du système d’éducation québécois (PUM, 2009) dans lequel il explique point par point en quoi la réforme « repose sur des concepts et des théories fautives ou contestables ».

La critique que fait Normand Baillargeon est générale : elle traite du « mirage de la technologie », de l’ambition de faire pousser la bosse affaires chez les enfants dès l’âge de six ans, de la substitution l’enseignement des connaissances pour une approche par compétences, sans oublier les « ambitions herculéennes » et « les risques d’endoctrinement » du nouveau cours d’éthique et de culture religieuse qui est en place depuis 2008.

Normand Baillargeon a accepté l’invitation des Publications universitaires et s’est déplacé dans les studios de CHOQ FM pour parler de son dernier livre.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

En deuxième partie, Normand Baillargeon nous parle de deux autres livres qu’il a dirigés récemment : Heureux sans dieu (VLB, 2009) et La vraie dureté du mentale (PUL, 2009).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

L’entrevue est aussi téléchargeable en format MP3 : partie 1, partie 2.

Critique de l’éducation au Québec (entrevue avec Patrick Moreau)

« c’est peut-être là que le bât blesse ; car en s’obstinant à poursuivre la réforme et à n’y apporter que des correctifs ponctuels, en ne rompant pas résolument avec un modèle éducatif (le fameux socioconstructivisme) voué à l’échec, Mme Courchesne et ses conseillers se condamnent, et l’école québécoise avec eux, à se voir infailliblement ramenés vers ces mêmes écueils qu’ils entendaient éviter. » (Patrick Moreau, Boréal, 2008)

Patrick Moreau enseigne le français depuis une quinzaine d’années au collégial. L’échec de la réforme et les taux de décrochage qu’on observe lui font conclure que l’état de l’éducation au Québec est « catastrophique ». Le très faible niveau de connaissance linguistique est, selon, lui le résultat du « laxisme qui règne dans l’école et au ministère » du Québec depuis longtemps. En plus de ne transmettre aucune culture, dit-il, le système d’éducation est allergique à l’élitisme et est « obnubilé par les élèves en difficulté » au point que « l’école québécoise se soucie fort peu apparemment de ses bons élèves ».

Critique du socioconstructivisme et des réformes esthétiques comme celle de l’orthographe, Patrick Moreau s’attaque sans réserve au système d’éducation qui est le nôtre. Il a accepté l’invitation des publications universitaires et s’est déplacé aux studios de CHOQ FM pour répondre à nos questions à propos de son dernier livre : Pourquoi nos enfants sortent-ils de l’école ignorants? (Boréal, 2008). Dans cette entrevue, plusieurs questions ont été abordées :

  • Pourquoi dire que l’allergie des Québécois à l’élitisme pose problème dans le système d’éducation?
  • La réforme de l’orthographe améliorera-t-elle la qualité du français des élèves?
  • Le français est-il une langue exceptionnellement difficile par rapport aux autres langues?
  • Pourquoi dire de l’école qu’elle ne fournit « aucune culture » aux élèves?
  • Pourquoi parler de la technologie dans le monde de l’éducation comme d’une illusion?
  • Pourquoi dire que le système d’éducation du Québec force le nivellement vers le bas chez les enseignants?
  • La réforme prévue pour aider les élèves en difficulté a-t-elle porté fruit?

Pour écouter cette entrevue, cliquez sur le lecteur ci-dessous :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez également télécharger cette entrevue en format MP3 en cliquant ici.

Anarchie et éducation (entrevue avec Normand Baillargeon)

Auteur anarchiste et professeur à la faculté d’éducation de l’UQAM, Normand Baillargeon publie beaucoup. Qu’il s’agisse de monographies, de collectifs ou de traductions, Normand Baillargeon a publié plus d’une dizaine de titre depuis les trois denières années. L’équipe de publications universitaires s’est entretenue avec l’essayiste. Trois de ses livres les plus populaires ont été abordés :

  1. Petit cours d’autodéfense intellectuelle;
  2. L’ordre moins le pouvoir; et,
  3. Une traduction de Mémoire d’un esclave de Frederick Douglass.

Dans l’entrevue, il a été question de plusieurs sujets, dont :

  • l’influence des médias dans la construction de l’opinion publique;
  • des fondements de l’anarchisme;
  • de la manipulation par les faits;
  • des incompatibilités idéologiques entre anarchie et libertarianisme;
  • de la guerre civile espagnol;
  • des liens idéologiques entre l’anarchisme et le féminisme.

Pour écouter l’entrevue, cliquez sur le lecteur ci-dessous. Vous pouvez également télécharger l’entrevue en cliquant ici.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.