buy zoloft ambulatory improvement buy clonidine process care buy strattera AIHA Coverage cells buy lexapro Langerhans Conference buy neurontin education buy coumadin coinsurance
buy tetracycline online

Tag: commissaire au développement durable

La laïcité au Québec, l’oeuvre inachevée

La laïcité au Québec n’est pas apparue telle qu’elle du néant lors de la Révolution tranquille. Yvan Lamonde, l’homme à la cinquantaine de livres, en remonte les racines en suivant les nombreux événements de notre histoire qui ont forcé une mutation de l’encadrement des rapports religieux. Il ne faut pas croire que tous les catholiques se sont opposés obstinément à la laïcité, car de nombreux croyants en ont fait leur cheval de bataille. Les grandes lignes de la laïcité remontent bien entendu aux années 1960, mais il ne faut pas ignorer les ambitions clairement manifestées plus d’un siècle auparavant chez des patriotes comme Louis-Joseph Papineau. L’heure de vérité (Del Busso, 2010), le titre du livre du professeur retraité de l’Université McGill, révèle néanmoins une transformation chez celui qui s’est tenu à l’écart des controverses politiques pendant ses 40 années de carrière. La laïcité du Québec, soutient-il, est incomplète et nous avons tout avantage à nous inspirer de l’histoire commune pour accoucher d’un modèle bien à nous.

Deuxième partie
Le débat sur le modèle que doit adopter le Québec en matière de laïcité ne tarit pas. Daniel Weinstock, directeur du CRÉUM et professeur à l’Université de Montréal, a profité de sa tribune dans Un Québec en quête de laïcité (Écosociété, 2011) pour répondre aux nombreuses attaques adressées à la conception de la « laïcité ouverte » du rapport de la Commission Bouchard-Taylor.

Troisième partie
Harvey Mead voulait en finir avec les indices économiques les plus répandus comme le PIB et le taux de croissance. Surtout lorsqu’on s’attarde à la qualité de vie et de l’environnement, l’Indice de progrès véritable sur lequel il travaille depuis de nombreuses années dévoile que la variable de la croissance surestime de manière notable le réel développement des sociétés. L’ex-commissaire au développement durable du Québec, qui admet à qui veut l’entendre l’inutilité de ce poste, rejoint désormais les alarmistes alors qu’il refusait promptement de les entendre auparavant. Son livre de 450 pages publié aux Éditions MultiMondes explique pourquoi chiffres à l’appui et sans tourner les coins ronds.