buy zoloft ambulatory improvement buy clonidine process care buy strattera AIHA Coverage cells buy lexapro Langerhans Conference buy neurontin education buy coumadin coinsurance
buy tetracycline online

Brève histoire des idées, entrevue avec Claude Boucher

L’ouvrage de Copernic déclencha une révolution intellectuelle dont les répercussions sont encore sensibles aujourd’hui. Si le modèle copernicien était exact, ne fallait-il pas conclure qu’Aristote, Ptolémée et saint Thomas d’Aquin s’étaient trompés, et qu’il fallait, comme source de la connaissance, substituer au principe de l’autorité des Anciens le principe de la soumission aux faits ? (Claude Boucher, Fides, 2008)

Cette semaine, l’équipe des Publications universitaires s’est entretenue avec Claude Boucher, professeur retraité de mathématique à l’Université de Sherbrooke. Dans son dernier livre, Une brève histoire des idées de Galilée à Einstein, M. Boucher fait le portrait du progrès de la science en fonction de six scientifiques qui ont chamboulé l’ordre des idées de leur temps : Galilée, Pascal, Harvey, Darwin, Freud et Einstein. Claude Boucher a accepté notre invitation à une entrevue. Voici entre autres, quelques-unes des questions auxquelles M. Boucher a répondu lors de cette entrevue.

  • Pourquoi retenir Galilée en tant que fondateur de la science moderne?
  • Quel rôle a tenu le monde arabe dans l’histoire de la science occidentale?
  • Dans quel but Blaise Pascal a-t-il conceptualisé son fameux pari?
  • Combien de temps a-t-il fallu avant que les médecins s’entendent sur le fait de la circulation du sang dans le corps humain?
  • Pourquoi Freud utilisait-il de la cocaïne dans ses pratiques médicales?

Pour écouter cette entrevue, cliquez sur le lecteur ci-dessous :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez également télécharger cette entrevue en format MP3 en cliquant ici.